Plastique à terre se destine à devenir une appli mobile co-construite au moyen du présent site web. 
Plastique à terre est néanmoins opérationnel à minima au moyen d’une page web qui peut être ouverte rapidement pour chaque commune et permettre ainsi un signalement sans délais des plastiques à terre.

Visionner tous les cas de signalement concernés →

Communes dont la page de signalement est ouverte :

Orléans →

Vous pouvez obtenir cette même page pour votre commune :

Suggérer à sa commune de se doter de Plastique à terre →

2 possibilités s’offrent ensuite :

La commune ne répond pas

Vous pouvez demander à l’initiateur de Plastique à terre l’activation d’une page de signalement pour votre commune et afin que vous puissiez effectuer malgré l’absence de réponse de votre commune des signalements sans délais.
Les photos des plastiques abandonnés à terre sont transmises automatiquement par e-mail au service de propreté de la ville en plus d’être publiées sur une page dédiée sur le site web Plastique à terre et selon cet exemple.

Exemple : La ville d’Orléans (où l’initiateur de Plastique à terre réside) a été invitée à se doter de Plastique à terre. Sans réponse de la commune une page a été ouverte.

La commune a répondu favorablement

Une page sur le modèle de celle d’Orléans est alors ouverte conjointement entre l’initiateur du service et la mairie de votre commune qui permet aux habitants un démarrage des signalements sans délais et en attendant la future application mobile. Aucune photo n’est publiée sur le site web Plastique à terre. 

Que deviennent les plastiques une fois signalés ?

 Pour contribuer à l’évolution du contenu de cette page, participez au(x) chantier(s) associé(s) : 

Défiler vers le haut
Aller à la barre d’outils